Situation Trimestre 4

La situation des SFD au quatrième trimestre 2017 est surtout marquée par la fusion-absorption de deux sociétés commerciales ayant entrainé le retrait de l’agrément de l’une d’entre elles. Cette soustraction d’un SFD, combinée à la non effectivité de l’opération au niveau de l’institution absorbante, a eu un impact négatif sur les principaux agrégats du secteur.
En effet, le nombre de membres ou clients, qui s’est établi à 2 782 279, a ainsi connu une légère hausse de 0,4% à la fin de l’année. Parallèlement, l’encours des dépôts a enregistré une diminution de 3 milliards en ressortant à 307 milliards. L’encours des financements – 363 milliards à fin décembre 2017 – a évolué positivement (+3,4%), après une hausse de 0,7% au 3ème trimestre.
Les emprunts des SFD, d’un montant de 68,1 milliards, suite à une hausse de 3%, restent dominés par les ressources longues (96%). Les fonds propres sont ressortis à 117 milliards, correspondant à une augmentation de 3,7 milliards par rapport au troisième trimestre.
S’agissant de la qualité du portefeuille à risque, il est noté une amélioration du taux de crédits en souffrance qui a enregistré des gains successifs de 0,9 et 0,5 point de pourcentage aux 3ème et 4ème trimestres de l’année 2017, avec des taux respectifs de 5,4%. et 4,9%.
La contribution des SFD au financement de l’économie a connu une augmentation de 0,4%, avec 10,8% des crédits au quatrième trimestre de l’année 2017. Quant aux dépôts collectés par les SFD, ils ont représenté 8,5% du total déposé auprès des banques.

%d blogueurs aiment cette page :